Rechercher

L'huile de pastel contre les problèmes de peau

Dernière mise à jour : 11 déc. 2021

Votre peau souffre de psoriasis, eczéma, urticaire, elle est irritée, sèche ou atopique ? Connaissez-vous l’huile de Pastel ?


Huile de pastel

Nous entrons dans l’automne, saison associée au Poumon, au Gros intestin et à la peau pour la Médecine Traditionnelle Chinoise.

La peau est un organe de respiration, d’immunité et de régulation de l’homéostasie par les échanges permanents avec l’environnement. On l’appelle parfois le troisième Poumon. Tout comme le Gros Intestin, elle a une fonction d’émonctoire, puisqu’elle permet l’élimination des déchets du corps par la transpiration et les odeurs.


Elle est parfois le lieu de focalisation et d’évacuation des tensions émotionnelles et psychiques. La qualité de la peau peut ainsi varier en fonction de l’énergie des Poumons, de l’harmonie émotionnelle, mais également de l’alimentation et de la saison. En bref, l’automne est le moment idéal pour prendre soin de sa peau. Le soutien que nous offre la nature est précieux, les huiles et macérats vont aider la peau à activer ses capacités d’auto guérison, cependant il sera tout aussi important de travailler sur l’ensemble du système et pas uniquement sa surface : c’est l’objet de la Réflexologie.


Qu'est-ce que l'huile de pastel ?

Graine de pastel

Le nom scientifique du pastel, Isatis Tinctoria vient du grec “isado” qui signifie “guérir”. Cette plante est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus dermatologiques.


Déjà utilisé par Hippocrate pour son pouvoir cicatrisant, le Pastel est référencé dans la pharmacopée jusqu’en 1746. Exceptionnellement riche en acides gras essentiels, constituants indispensables à la santé et à la souplesse de la peau, l'huile de pastel est un actif végétal naturel aux prodigieuses vertus nutritives.

Les graines de pastel sont récoltées et pressées à froid pour en extraire une huile vierge.

Sa teneur en omégas 6, 3 et 9 (plus de 40%) lui permet d’agir comme une barrière protectrice favorisant l’hydratation de la peau et de renforcer la membrane cellulaire en profondeur.

Sa richesse en vitamine E lui confère une action antioxydante.


Son odeur délicate rappelle celle de la plante fraîche.

  • Les omégas 6 agissent sur la barrière de la peau et freinent sa perte en eau et en nutriments.

  • Les omégas 3 renforcent la membrane cellulaire.

  • Les omégas 9 ont des propriétés nutritives et réparatrices, soulageant les peaux desséchées.

Des tests in vitro ont prouvé l’efficacité des protéines de pastel sur la synthèse naturelle des collagènes (+ 22 %).

Riche et bienfaisante, l’huile de Pastel favorise la reconstitution du ciment intercellulaire, véritable barrière de protection cutanée freinant la perte en eau et en nutriments, optimise les échange et le bon fonctionnement des cellules (assure l’intégrité des membranes cellulaires).


Un peu d’histoire


L’origine de l’utilisation du pastel remonterait à l’Antiquité avec les Égyptiens.


Au XIe siècle, on commence à le faire pousser dans les plaines du Lauragais, initiant la future richesse de la région.


L’Isatis Tinctoria a en effet été cultivée pendant plusieurs siècles afin de produire un colorant bleu utilisé pour la teinture du textile. Avant d’orner les tissus les plus nobles, les feuilles étaient roulées sous forme de boules appelées "coques" ou "cocaignes" donnant ainsi à la région le nom de “Pays de Cocagne”.

Sous l’impulsion de François 1er, le bleu pastel habille les Rois de France et fait la richesse de la région d'Albi , Toulouse et Carcassonne.

Considéré comme l’or bleu, le pastel des teinturiers est commercialisé dans toute l’Europe avant d’être détrôné au XVIIIe siècle par l’Indigo des Caraïbes, une plante tinctoriale dont le traitement s’avère moins coûteux.

A la fin du XIX ème siècle, les pigments naturels disparaissent peu à peu au profit des colorants de synthèse.

L’activité liée au pastel décline alors inexorablement. Mais l’histoire du pastel ne s’arrête pas là et des champs fleurissent à nouveau dans le Sud-Ouest à partir des années 80.


Huile de pastel

Les propositions d'utilisation de l'huile de pastel :


L’huile vierge de Pastel est assez onéreuse, il est à mon avis préférable de l’utiliser :

  • Pure sur des zones ciblées (plaques de psoriasis, eczéma, dartre …) – on pourra alors associer une goutte d’huile essentielle de Géranium Rosat ou de Lavande Vraie à quelques gouttes d’huile de Pastel.

  • En association avec une huile végétale d’Amande douce, de noyaux d’Abricot ou de Macadamia par exemple pour des zones plus larges. Ou pourquoi pas en ajouter quelques gouttes à une crème hydratante …


Bonne rentrée à tous 🧘‍♀️👌

465 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout