Rechercher

Gérer son stress avec la réflexologie

Mis à jour : 15 nov. 2020

Le stress est une réaction physiologique normale et positive, qui nous permet de nous adapter à notre environnement, augmente notre vigilance, notre motivation et nos performances dans certains cas.


Gérer son stress avec la réflexologie

Ce processus naturel permet au corps de réagir en cas de danger : accélération du rythme cardiaque, de la respiration, augmentation de la température, vasoconstriction, production d’hormones (cortisol et adrénaline entre autres), l’ensemble des fonctions physiologiques se mobilise pour assurer la survie – que le danger soit réel, virtuel, imminent ou projeté …


Ce comportement naturel devrait rester occasionnel et temporaire, pourtant il s’installe souvent durablement - jusqu’à parfois devenir un mode de fonctionnement permanent - et devient dès lors problématique.


On parle de stress chronique.


Gérer son stress avec la réflexologie

Une multitude de dysfonctionnements peuvent alors apparaitre au quotidien, en voici quelques exemples : migraines, brulures d’estomac, ballonnements, constipation, diarrhées, douleurs inflammatoires, troubles du rythme cardiaque, hypertension, diabète, irritabilité, insomnies, fatigue sévère, baisse de l’immunité …



Quelles sont nos ressources ?

Il n’est pas toujours possible d’agir sur les causes du stress, il est donc essentiel d’adapter ses réponses aux situations stressantes pour ne pas laisser cet état d’urgence devenir permanent.


Les réactions physiologiques engendrées par le stress ne sont pas conscientes, il n’est donc pas possible d’agir à ce niveau. La seule des réactions du corps sur laquelle nous pouvons agir consciemment est la respiration.


En situation de stress la respiration s’accélère, le souffle est court, une sensation d’oppression, de difficulté à inspirer ou de blocage peut s’installer. Ce sont des réactions réflexes. (Dans les cas extrêmes, l’inquiétude générée par ces symptômes va encore augmenter le stress, et on peut basculer dans la crise d’angoisse.)


Quand le stress devient chronique, la respiration est altérée au quotidien, et l’organisme s’épuise à compenser ce déséquilibre.

La respiration est donc l’outil le plus efficace, simple et à la portée de tous …


Gérer son stress avec la réflexologie

Inspiration et expiration profondes permettent une oxygénation des tissus, une détente musculaire et une libération du diaphragme et de la cage thoracique. Respirer amplement permet d’envoyer un message d’apaisement au corps comme à l’esprit, et de faire diminuer l’intensité de l’émotion pour pouvoir se reconnecter à nos ressources.


Il existe de nombreuses techniques de respiration, respirer ne demande ni aptitude particulière, ni investissement, ni même de temps … La seule difficulté est de se souvenir de cet outil simple et efficace au moment ou on est emporté par une émotion déstabilisante.


Pour ça une seule solution : l’entrainement !


Respirer en conscience quelques minutes chaque jour vous gardera connecté à cet outil et il vous sera tout simple de l’utiliser dès que nécessaire.


Gérer son stress avec la réflexologie

Le stress chronique est la plupart du temps engendré par les habitudes de vie, il devient un mode de fonctionnement. Il est donc essentiel de prendre conscience de ses croyances, de son mode de fonctionnement (souvent inconscient), pour accéder à cette possibilité infinie : faire évoluer ses habitudes vers un mode de fonctionnement conscient adapté au plus près de ce qui nous convient.


La Réflexologie Globale peut être une aide précieuse pour trouver le chemin de l’autonomie dans le bien-être :

  • Le temps de prise de conscience des croyances et habitudes, puis le temps de respiration, peuvent être le point de départ d’une évolution très bénéfique.

  • Le soin énergétique, en harmonisant les fonctions vitales, libère du stress et des tensions nerveuses et permet de rétablir un équilibre physique, énergétique et émotionnel.

Gérer son stress avec la réflexologie

Les propositions pour gérer son stress :

  • Respirer en marchant : régler le rythme de la respiration sur le nombre de pas et compter …

  • Respirer assis : inspirer profondément par le nez (épaules détendues !) et souffler par la bouche en relâchant le bas du dos.

  • Respirer allongé : inspirer profondément par le nez en gonflant le ventre puis souffler par la bouche tout doucement, comme si une flamme de bougie se trouvait devant le visage et qu’on ne veuille pas l’éteindre.

  • Cohérence cardiaque : cette technique de respiration qui harmonise rythme respiratoire et fréquence cardiaque agit sur les trois plans : physique, émotionnel et énergétique. Elle est extrêmement bénéfique et peut amener un apaisement très rapidement. Il existe de nombreuses applications gratuites et d’utilisation très simple.

  • Multiplier les contacts avec la nature (promenades, jardinage, baignade …)

  • Masser doucement son ventre - dans le sens horaire – avec une huile végétale (éventuellement additionnée d’une goutte d’huile essentielle de lavande vraie), dénouer doucement les éventuelles tensions.

  • Chaque jour consacrer un temps – quel qu’il soit – à son bien-être ! Ce peut être tout simplement 3 ou 4 minutes pour cultiver quelques pensées réconfortantes.


Respirez, respirez, respirez 🧘‍♀️👌

248 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout